la collection
dumond frédéric - France

Oeuvres :

- vidéolettre #7 (budapest 2) - 4 min. - 2009

- vidéolettre #6 (budapest 1) - 4 min. - 2009

- 23 octobre - 5 min. - 2008

- undo - 6 min. 44 - 2008

- comme chaque jour - 5 min. 06 - 2008

- Les morts du jour. I - 2008

- est-ce que ça a jamais - 11 min.39 - 2007

- life®resorts - 10 min. - 2007

- Vidéolettre #4 (Bordeaux) - 2006/2007

- text - 3 min. 49 - 2006

- téléfiction #5 - 3 min. - 2005

- téléfiction #4 - 3 min. - 2005

- La Maison d’Arthur Rimbaud - Maison des Ailleurs - 2004

- téléfiction #2 - 2 min. 30 - 2003

- téléfiction #3 - 3 min. - 2003

- c’est une fiction si je comprends bien - installation - 2003

- simulacre - 3 min. 18 - 2002

- Vidéolettre #2 (Les Lilas) - 3 min. - 2002

- Vidéolettre #3 (banlieue est) - 3 min. - 2002

- prompteur - 10 min. (boucle) - 2002

- Sans titre - 3 min. 30 - 2002

- harangue - 4 min. 30 - 2001

- tangent/intervenir - 12 min. - 2001 - installation

- Couper l’eau - 30s. - 2001

- "...,.... ? - 4 min. - 2000

- TV/cut #1 - 3 min. - 2000

- Lettre-vidéo #1 - 3 min. - 1999/2001

Biographie :

frédéric dumond est né en 1967.
artiste et écrivain transdisciplinaire, il travaille la langue in situ, dans ses espaces d’expression et d’utilisation, en fonction d’espaces et de temps spécifiques.
il la travaille comme lieu d’information, comme prise de position, comme champ de l’expérience du monde, à travers différents médias (vidéos, installations, performances, netart, livres, pièces sonores). Utiliser des médiums différents et des contextes chaque fois particuliers, c’est écrire à des vitesses et à des échelles différentes de construction et de perception. C’est interroger les manières dont le sens se déploie en fonction de ses conditions d’existence. il a mis en place depuis une dizaine d’années un processus d’approches de l’autre qui passe par son usage de la langue, des langues vernaculaires ou étrangères aux langues spécialistes et corporatistes (il y a autant de langues que de locuteurs et de milieux)
le principe de ces protocoles d’écriture est d’écrire dans la langue de l’autre, dans la langue autre
ou comment s’écrire dans la langue des autres

Il a présenté performances, installations et vidéos, notamment, à l’ensci, Paris, à l’espace khiasma, au Pavillon à Pantin, à la maison des arts de Cajarc, à l’espace éof, Paris, à l’OPA (Paris), au Credac (Ivry), à la maison d’Arthur Rimbaud, Charleville (production est-ce une bonne nouvelle), à l’Institut français (Barcelone), au Lieu unique (Nantes) ; à la Galerie Carmelitas/dels Angels, Barcelone, à la Galerie Pascal Vanhoecke, Paris ; au FRAC Champagne-Ardennes

Il a été curator de télémétries, artistes et télévision, galerie villa des Tourelles (Tram), ˆ Nanterre (telemetries.free.fr)
Il appartient au collectif de programmation et diffusion vidéo est-ce une bonne nouvelle

Derniers textes parus :
panic room, in revue Tina 4, éd. è®e
écrivains en série (collectif), dir. E. Rabu, coll laureli, Léo Scheer, 2009
l’esprit des lois, publie.net, 2008
we are under attack, publie.net, 2008
Le bonheur, revue TINA WEB(éditions è®e), 2008
perpetuum mobile, Relectures V, espace khiasma, les Lilas, avec une installation, 2008
hoax (collectif), éd. è®e, 2008
téléologies, éd. de l’Attente, 2007

autres parutions dans les revues Perpendiculaire, Mu, Java, Hypercourt, Formules, Erratum le gratuit Wah ! (éditions è®e), Livraison…

Il programme des formes contemporaines d’écritures à l’Ensci (Ecole nationale supérieure de création industrielle), Paris. voir le site : extensionsperfs.free.fr


ˆ