l'association

english

Créée en 2002 par Véronique et Christian Barani et Sabine Massenet qui s’est retirée en 2007, l’association est-ce une bonne nouvelle est née de la volonté de promouvoir une accessibilité à la création, à la diversité des formes de la vidéo contemporaine.
est-ce une bonne nouvelle défend un positionnement autonome de la vidéo face à la toute puissance de diffusion du marché de l’art et de la télévision.

Depuis l’apparition de la vidéo, la liberté et l’autonomie caractérisent cette pratique.
De nombreux créateurs de tous horizons s’en emparent et affirment une extraordinaire diversité de points de vue au travers de leurs réalisations.
est-ce une bonne nouvelle propose de diffuser ces producteurs concepteurs réalisateurs, et/ou artistes qui œuvrent dans un champ qui est pluriel.
Ce(s) territoire(s) est/sont l’espace de prédilection d’est-ce une bonne nouvelle.
Au fur et à mesure des rencontres, d’une œuvre, d’un réalisateur, une collection s’affiche à travers des choix nécessairement subjectifs.
C’est là que ce rôle de passeur, de montreur d’images prend tout son sens, parce qu’il associe à la découverte le partage selon des modalités distinctes d’une diffusion à l’autre en fonction du lieu qui nous convie et nous reçoit.
C’est ainsi que les œuvres montrées entrent en résonance avec l’histoire de l’art vidéo autant qu’avec les formes de diffusion mises en place tout au long de cette histoire.

Nos choix sont donc subjectifs, ils manifestent une nécessité, celle de montrer des travaux dans les meilleures conditions possibles, par une mise en espace appropriée des propositions visuelles et sonores. L’adaptation de la diffusion aux lieux et la mise en dialogue avec les spectateurs dépend de l’identité du lieu, des moyens disponibles et de l’espace dans lequel les vidéos sont diffusées.

De même, est-ce une bonne nouvelle œuvre à faire connaître sa collection afin que des chercheurs, critiques... puissent découvrir ces vidéos autant que les territoires dont elles sont issues.

Un contrat moral est passé entre les artistes et est-ce une bonne nouvelle.
Leurs œuvres sont en dépôt.

est-ce une bonne nouvelle est aussi producteur et commissaire, et s’est attachée, dans le cadre de l’aménagement de la Maison Rimbaud à Charleville-Mézières, à réunir vidéastes, cinéastes, écrivains, poètes et compositeurs.

Ses membres actifs sont bénévoles. L’association est auto financée.


MEMBRES FONDATEURS

Véronique Barani
Sabine Massenet
Christian Barani


BUREAU

PRÉSIDENT
Jacques-François Marchandise
directeur de société

SECRÉTAIRE GÉNÉRALE et TRÉSORIERE
Véronique Barani
directrice de production


MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Emmanuel Adely
écrivain

Christian Barani
artiste

Edson Barrus
artiste

yann beauvais
artiste - co-fondateur de Light Cone et Scratch

frédéric dumond
artiste

Françoise Parfait
artiste, universitaire et essayiste

patrickandrédepuis1966
artiste

Alex Pou
artiste

Madeleine Van Doren
intervenante pédagogique au Studio National des Arts Contemporains Le Fresnoy

 
 

français

The association est-ce une bonne nouvelle (word to word "is it a good news") was created in 2002 by Veronique and Christian Barani, and Sabine Massenet (who leaved in 2007).
In order to open creation to a large public, and to show the very large diversity of the contemporary videoart.

est-ce une bonne nouvelle, as a group, defends an autonomous broadcast of video works facing the powerful art market and television. In a word, the group broadcast important video artists (well-known or not so) in spaces which are not formaly dedicated to (but which can be, in a lot of cases). Video is, from the beginning, an autonomous and free media All kind of creators deal with and works in an infinite diversity of positions.
est-ce une bonne nouvelle broadcasts those videomakers-producers and also artists, each one of them working in a singular context est-ce une bonne nouvelle works with a collection, which grows and changes according to new contacts and meetings.
Each new video integrating the collection modifies its equilibrium, and enlarges the way we want to defend the position of video. Within the framework of different contexts of spaces and spectators. We are careful to show the works of artists in echo of history of art as well as with the different forms of diffusion we meet. Otherwise, est-ce une bonne nouvelle makes the collection visible for critics and researchers to open the horizon of video art.

Speaking about the collection, a moral contract links est-ce une bonne nouvelle with the artist it broadcasts. the works still are the property of the artist, est-ce une bonne nouvelle doesn’t own them, its aims are only to broadcast and exhibit them.

est-ce une bonne nouvelle is also producer and curator, and had realized for the renovation of the house where the french poet Arthur Rimbaud lived a production of sound and video pieces which are now part of the permanent exhibition of "La Maison des Ailleurs, Arthur Rimbaud", the reniewed place where Rimbaud lived, for a time, in Charleville-Mézières (borderly East of France)

All the active members of the association est-ce une bonne nouvelle are volunteers, and for the moment, the group is self-granted.


BOARD

PRESIDENT
Jacques-François Marchandise
managing director

SECRETARY and TREASURER
Véronique Barani
producing director


BOARD OF DIRECTORS

Emmanuel Adely
writer

Christian Barani
artist

Edson Barrus
artist

yann beauvais
artist - Light Cone et Scratch co-founding member

frédéric dumond
artist

Françoise Parfait
artist, lecturer and essayist

patrickandrédepuis1966
artist

Alex Pou
artist

Madeleine Van Doren
speaker at Studio National des Arts Contemporains Le Fresnoy

 
 

est-ce une bonne nouvelle
4 impasse Delaunay
75011 Paris France

 
 

Ours du site  :
graphisme : Cécile Couetard
webdesigner : Stéphane Mars : s.mars.free.fr/pressbook/
base de données : Véronique Barani
remerciements chaleureux à Jacques-François Marchandise, Jacqueline Mars
et à tous les artistes.

Images : © Les artistes

le site est réalisé sur Spip 2.0.3

 
 
ˆ