la collection

LÉPINGLE Gaël - France

 

- Titre : La Prisonnière du Pont aux Dions
- Année : 2005
- Durée : 27 min.
- Données techniques :
support de diffusion : DV/DVD
couleur, sonore
Avec les voix de Françoise Lebrun, Marcel Khaled et Marie Gaumy
Sur des textes d’Alain Badiou, Action Directe, Nathalie Ménigon.
Image : Wilfried Jude
Montage son et mixage : Eugénie Deplus
Montage, production, réalisation : Gaël Lépingle

J’avais quatorze ans lorsque Georges Besse fut exécuté. Quelques mois plus tard, les membres d’Action Directe furent arrêtés dans une ferme du Loiret, non loin d’Orléans où j’habitais. J’en perçus des mots, des noms, des images, réduits au fait divers. Et puis plus rien. Un nom m’était resté cependant. Celui de Nathalie Ménigon.

Descriptif :
Quatre parties, qui tournent autour de la ferme comme butée, noyau peu à peu dévoilé.
1/ "La Passion du Réel". À l’entrée et à la sortie du village, trois panoramiques mécaniques (correspondant chacun à un extrait off du Siècle d’Alain Badiou) reproduisent les mouvements d’une caméra de surveillance et pointent les signes d’une ruralité aseptisée et artificielle - petit pont de bois miniature, faux étang, bancs en bordure de route, canal d’Orléans.
2/"Une saison à Vitry". Après une courte pause (routes, panneaux indiquant Vitry mais aussi Pithiviers et Beaune la Rolande voisins, anciens camps de transit), inventaire du village et commentaire type office du tourisme, la commémoration narcissique y dévorant l’Histoire à son profit (Vitry vient de Victoire, victoriacum)
3/ "Une histoire française". Les alentours du village : vaches, moutons, cochons à la tombée du jour et derrière leurs clôture et barbelés, dépouillés de leur statut d’icône du 13 heures - cliché d’une identité nationale prenant sa source dans la campagne immémoriale. Off, lecture de tracts laissés par Action Directe sur les lieux ou au lendemain de leurs attentats.
4/"Le Pont aux Dions". La ferme elle-même : en off, un texte écrit par Nathalie Ménigon.

 
 
 
ˆ